Aller le contenu

Les 6 étapes pour prendre une décision rapidement (et ne jamais la regretter)

Est-ce que ça t’es déjà arrivé de te retrouver assis au restaurant, un menu interminable dans les mains, à ne pas savoir quoi choisir ?

Plus tu tournes les pages, plus tu es perdu.
Les pâtes ou le burger ? Ou peut-être une pizza ?

Tu aimerais goûter à tout, ou savoir quel est le meilleur plat, mais c’est impossible.

Quand le serveur arrive, tu n’es toujours pas sûr de ton choix, alors tu laisses les autres passer commande en premier.

Quand vient ton tour, tu finis par te décider pour les pâtes, avec une pointe de frustration.

Pas parce que tu as choisi quelque chose que tu n’aimes pas, mais justement, d’avoir dû choisir alors que tu aimais tout.

De la même manière dans la vie, on peut se sentir hésitant ou submergé face à un choix.

Plus on y pense, plus on demande des avis extérieurs, moins on y voit clair.

On attend le dernier moment pour se décider.

Mais quand il n’y a pas de deadline, personne qui attend une réponse, on peut rester longtemps dans le doute, bloqué, incapable de prendre une décision.

C’est comme ça que je me suis retrouvée bien trop longtemps dans un job qui ne me plaisait plus.

Ce dont je rêvais, c’était d’un outil qui m’aide à prendre la bonne décision, sans stress ni frustration.

Comme un GPS qui me guide sur la bonne route du meilleur choix pour moi, simplement et clairement.

Alors j’ai créé une feuille de route.

Elle m’a aidé à prendre des décisions importantes, avec clarté d’esprit et enthousiasme, sans jamais regretter.

J’espère qu’elle t’aidera aussi, et qu’on pourra l’enrichir ensemble !

 

Les 6 étapes pour prendre une décision rapidement (et ne jamais la regretter)

 

  1. S’habituer à décider plus rapidement
  2. Prendre un vrai moment pour activement y réfléchir et décider
  3. Faire le calme en soi pour retrouver clarté d’esprit et sérénité
  4. Se reconnecter à son intuition
  5. Se poser les bonnes questions (+ 11 questions puissantes pour faire un choix)
  6. S’engager et foncer

 

1. S’habituer à décider plus rapidement

L’autre jour, je lisais que Michelle Obama avait raconté au magazine Vanity Fair que son mari aurait porté le même costume noir et les mêmes chaussures à tous les dîners d’Etat… pendant 8 ans !

Alors oui, il devait sans doute beaucoup, beaucoup aimer ce costume.

Mais surtout, ça lui permettait de conserver sa capacité à décider pour les choses qui comptent vraiment. Genre des décisions de Président, par exemple.

Nous aussi au quotidien, on est constamment poussé à faire des choix.
Jusqu’au supermarché où on doit arbitrer entre 10 sortes de sauce tomate.

Cette sollicitation constante pour des choses sans grand enjeu a un effet sur le cerveau : elle entraîne une fatigue décisionnelle.

À force de choisir tout le temps, on a moins d’énergie pour décider de ce qui compte vraiment dans nos vies.

 

Pour éviter cette fatigue et libérer un peu de ressources mentales, tu peux :

  • prendre l’habitude de décider rapidement quand l’enjeu est faible

Prendre moins d’une minute pour choisir quoi porter le matin par exemple.

La capacité a décidé, c’est comme un muscle.
Plus tu l’entraînes, plus ça devient naturel et facile. Donc prendre des décisions plus complexes deviendra aussi plus facile.

  • éliminer certains choix redondants, qui fatiguent ton cerveau

Ceux qui se répètent souvent. Par exemple, tu peux instaurer une routine de sport en rentrant du travail, pour ne pas avoir à te poser la question, hésiter le moment venu et risquer d’avoir la flemme.

2. Prendre un vrai moment pour activement réfléchir et décider

Quand la décision à prendre est importante, on peut parfois y penser pendant des jours, voir des semaines.

Ça tourne toujours en arrière plan, sous la douche ou au moment de s’endormir.

On a l’impression d’y penser beaucoup, mais on avance pas.
C’est stressant et épuisant. On se sent coincé.

En décidant avec intention de dédier une heure de ta journée pour faire le point et prendre une décision, tu prends le taureau par les cornes.

C’est décidé, tu vas faire un choix 😉

Ça te permet de sortir de la spirale des questionnements, et tu as enfin avoir l’impression d’avancer.

3. Faire le calme en soi pour retrouver clarté d’esprit et sérénité

Quand on se sent submergé, sous pression, que c’est le désordre dans notre tête, prendre une décision devient difficile.

Dans ces moments là, on se doit de ralentir la machine.

Je t’invite à te poser. À inspirer et expirer profondément pendant 1 ou 2 minutes pour retrouver le calme, diminuer le volume de ton brouhaha intérieur et avoir l’esprit apaisé et ouvert.

4. Se reconnecter à son intuition

La bonne décision, c’est toujours celle du coeur.

C’est celle qui résonne le plus en toi et te rendra vraiment heureux. Celle qui te serre la gorge ou te retourne le ventre d’excitation. Celle qui fait peur, celle qui soulève des “oui mais”, et qui pourtant te fait terriblement envie.

Ce n’est pas toujours la plus rationnelle, la plus simple ni la plus normale. Mais elle résonne en toi.

Tu peux apprendre à écouter ton intuition :

  • en prêtant attention aux idées et envies qui apparaissent spontanément (tu sais, celles sorties de nul part)
  • en notant les réactions physiques quand tu penses à un choix, une idée, un chemin de vie (le ventre qui se sert, la respiration qui s’accélère…)

Si un post sur Apprendre à écouter son intuition t’intéresse, dis le moi en commentaire !

5. Se poser les bonnes questions: 11 questions puissantes pour faire un choix

C’est le moment de sortir ta feuille et ton stylo.
Je t’ai préparé une liste de questions puissantes qui t’aideront à y voir plus clair.

Je t’invite à y répondre dans l’ordre et laisser les mots couler, sans filtre ni jugement.

Accueille les réponses, tu auras le temps de tirer des conclusions ensuite.

Les 11 questions à se poser pour faire un choix :

Quelle est la situation, dans les faits ?

Quelle décision j’ai à prendre, quelles sont mes options ?

Qu’est-que je perds si je fais ce choix ?

Qu’est-ce que je gagne ?

Est-ce que je peux combiner les deux options ?

Qu’est-ce qui est prioritaire dans ma vie en ce moment ?

De quoi j’ai peur en prenant cette décision ?

Qu’est-ce que je ferais si je n’avais pas peur ?

Quelle est la pire chose qui puisse arriver si je faisais ce choix ?

Qu’est-ce qui me rendrait vraiment heureuse et fière dans 10 ans

La moi de 80 ans, qu’est-ce qu’elle aurait aimé que je fasse ?

 

En répondant à ces questions, ton cœur t’aura sans doute apporté une réponse.

Mais je voudrais te dire quelque chose : si tu n’es pas prêt.e à prendre cette décision, c’est ok. Si tu penses que ce n’est pas le bon moment, c’est ok.

Un choix fait en pleine conscience est un choix qu’on ne regrette pas.

6. S’engager et foncer

Une fois que tu as décidé quelque chose, ne reviens pas dessus.
Tu sais exactement pourquoi tu fais ce choix, et c’est le meilleur pour toi à ce moment-là.

Engage-toi pour que ça marche, donne toi les moyens, et ce sera forcément la meilleure décision.

Dans tout les cas, tu peux te féliciter, car tu auras essayé, appris des choses, avancé et grandis.

Fais un choix, tu gagnes toujours !


Si tu hésites à te lancer, que tu ne te sens pas prêt.e, j’ai enregistré un podcast pour toi 💙

9 Comments

  1. Très bonne liste! 😀 Pour moi, le point déterminant est souvent le 2ème (qui, du coup, se combine fréquemment avec le 5ème). J’ai l’art de laisser tourner tout en arrière plan jusqu’à ce que je me rende compte que, vraiment, ça ne va pas. Comme tu le dis, c’est le moment de prendre le taureau par les cornes 🙂

    • merci pour ton commentaire Amandine ! je pense aussi que c’est le plus important. Moi j’avais l’impression qu’en y pensant beaucoup, en demandant des avis, en faisant des recherches, j’allais avoir un choix qui allait apparaitre naturellement, comme une évidence. Je crois que ça n’arrive jamais aha

  2. Eva Eva

    Whaou je crois que je bloque déjà à la première étape ! 🙈
    L’indécision c’est le problème de ma vie, et le pire c’est que je remets constamment la faute sur mes signes astros (balance of course) alors qu’au fond je sais que si je prenais sur moi je pourrais le faire ! Mais c’est tellement plus simple de se cacher derrière une excuse !
    Du coup cette réflexion m’aide vraiment ! Et je vais me servir de ces questions dès que j’aurais une décision importante à prendre désormais c’est sûr et certain 😍
    Merciiii pour ces beaux et précieux conseils 💙

  3. Eva Eva

    Whaou je crois que je bloque déjà à la première étape ! 🙈
    L’indécision c’est le problème de ma vie, et le pire c’est que je remets constamment la faute sur mes signes astros (balance of course) alors qu’au fond je sais que si je prenais sur moi je pourrais le faire ! Mais c’est tellement plus simple de se cacher derrière une excuse !
    Du coup cette réflexion m’aide vraiment ! Et je vais me servir de ces questions dès que j’aurais une décision importante à prendre désormais c’est sûr et certain 😍
    Merciiii pour ces beaux et précieux conseils 💙

    • hellooo Eva, trop heureuse de lire ça ! Tu me diras comment ça a fonctionné pour toi 💙

  4. Géraldine M Géraldine M

    Bonjour
    merci pour tes posts toujours positifs, instructifs et rassurants. Je suis intéressée par un post sur Apprendre à écouter son intuition.

    • Hello Géraldine, merci pour ton commentaire ! Et pour ton soutien. Je me mets au travail de ce pas pour un post sur l’intuition 💙

  5. Je suis preneuse d’un article dédié au suivi de l’intuition ! En ce qui concerne les prises de décisions, je m’en rends compte que je suis déjà quelques outils et que je ne suis pas si indécise que ce que je pensais ! C’est donc une bonne nouvelle ! Prochaine décision importante, je tente les 11 questions ! 🙂

    • Hello ma belle, merci pour ton commentaire ! quels sont ceux que tu utilises le plus ? et trop chouette, c’est parti pour un post sur l’intuition alors!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.