Aller le contenu

Pour gagner confiance en soi, jetons-nous des fleurs !

Quand j’étais gamine, j’étais du genre à me cacher derrière les jupons de ma mère… Littéralement. J’étais super timide, planquée derrière mes lunettes écailles.

Quand je voulais prendre la parole en classe, c’était avec une voix tellement faible qu’on me demandait tout le temps de répéter. Ou pire, on ne m’entendait pas du tout.

Au fond, j’avais trop peur que ce ne soit pas intéressant, que ce soit ridicule et qu’on me juge.

J’étais aussi le genre à dire “ah, j’ai raté” après un contrôle, puis finir par avoir une super note.

Ce n’était pas de la fausse modestie.

C’était le reflet de ma faible estime de moi.

À lire : Un message d’amour à soi

Au fil des années, j’ai pris confiance en moi.

J’ai obtenu des diplômes, réussi des entretiens d’embauche.
J’ai même fini par partir voyager toute seule pendant 1 an.

À l’extérieur, j’avais l’air d’une fille sûre d’elle et fonceuse.

Mais à l’intérieur, il y avait toujours cette petite voix qui vient te couper dans ton Élan.

Celle qui te fait hésiter, douter.
Celle qui te fait te trouver nul, pas capable.
Celle qui te fait attribuer tes réussites à la chance ou aux circonstances.

Jusqu’au jour où…

Je dois traverser tout Paris pour me rendre à un rdv.
Je ne suis pas super familière avec la ville, alors je prépare bien mon itinéraire.
Et malgré ça, la petite voix dans ma tête me dit : “Y’a trop de changements, tu vas te perdre”.

Wait, what ?

T’as réussi à retrouver ton chemin seule au fin fond du Honduras, et tu doutes de toi à Paris, avec Google maps ? C’est une blague ?!

Ce jour là, j’ai réalisé un truc : on oublie bien vite nos réussites.

Au moment de se lancer, notre cerveau nous présente plutôt tout ce qu’on ne sait pas encore faire.
Ce qu’on n’a pas encore appris, ou ce qu’on devrait améliorer chez nous.

À écouter : Booster sa confiance en soi pour OSER

Ça nous plombe, et on perd confiance en nous et en nos capacités.

Et si… on arrosait les fleurs, plutôt que de s’évertuer à arracher les mauvaises herbes ? 🌻

Et si, dans ces moments de doute, on se rappelait toutes les choses qu’on a déjà accomplies ?

Toutes les épreuves qu’on a déjà surmontées dans la vie ?

Toutes les choses qu’on sait tellement bien faire, qu’on n’y pense même plus ?

Et si on se remémorait un peu nos qualités, plutôt que nos défauts ?

La confiance en soi se construit quand on FAIT et qu’on voit qu’on PEUT le faire. Alors ne négligeons pas nos réussites.

Te rappeler toutes les fois
où tu as assuré dans le passé,
où tu as réussi à apprendre quelque chose de nouveau,
c’est te rappeler que tu peux avoir confiance en toi-même
pour le faire à nouveau.
💙

Pour rendre tout ça concret, je t’ai préparé un exercice court mais puissant pour booster ta confiance en toi.boost confiance en soi

Viens me dire ta réponse à la question bonus, je suis curieuse !

Je te souhaite une belle semaine ! 🌞

Stef

PS : La confiance en soi, c’est un travail de chaque instant. Je t’invite à relire l’exercice souvent et surtout, à passer à l’action ! 💙

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.