Aller le contenu

“Je n’ai pas vu la semaine passer”

En plus d’occuper, une grosse partie de notre espace mental, notre travail occupe aussi une bonne partie de notre journée.

7h par jour au minimum, sans compter la pause déjeuner et les heures passées dans les transports ou les embouteillages.

Après tout, chaque jour fait 24h. Alors pourquoi on a l’impression de n’avoir plus le temps de rien ?

Peut-être parce-que quand on rentre le soir, on est vidés. On passe la porte avec une seule envie, se poser 5 minutes dans le canapé (même si on était déjà assis toute la journée).

À peine le temps de mettre son cerveau en mode détente, que c’est l’heure de dîner.

Après ça, rien le temps de commencer de concret, et puis on est trop fatigué de toute façon.

Soudain, déjà le week-end. On se dit qu’on n’a pas vu la semaine passer !

Vous savez ce que ça sous-entend en réalité ? Qu’elle nous a échappé, qu’on n’a pas eu un moment pour nous. Pour faire ce que l’on aime vraiment.

Pire, parfois on est tellement fatigué qu’on passe le week-end à se reposer de la semaine et là, ce sont les mois qui passent sans qu’on s’en aperçoive.

On a du temps libre et on ne parvient même pas à en profiter.

Entourés de personnes qui vivent la même chose, on ne voit même plus qu’on est esclave de sa propre vie et d’un rythme imposé.

Alors oui, travailler est nécessaire pour avoir de quoi “vivre”.

Mais que se passe-t-il quand le travail prend toute la place et que ce qui reste de la “vie”, c’est quelques semaines de congés payés?

Qu’on a l’impression que le temps nous échappe ?

On remet à demain nos projets personnels, ceux auxquels on tient le plus.

Ceux sans valeur marchande, considérés comme de simples “loisirs”, ils passent au second plan, sans cesse repoussés.

Qu’est-ce que tu as vraiment envie de faire, mais que tu ne fais pas par manque de temps ?

S’ils te tiennent à coeur, alors ils devraient être ta priorité. Là où tu dépenses en premier ton énergie et tes ressources mentales.

On peut retrouver un équilibre entre le travail et notre vie.

Pour reprendre possession de mon temps libre, j’ai décidé de me lever à 6h du matin. Pour moi, les miracles se produisent le matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.