Aller le contenu

Laisser la graine germer

Parfois, on sait ce qui est bon pour nous, mais on ne le fait pas.

On sait exactement ce que l’on doit faire, en adultes responsables et raisonnés, mais on choisit de faire autre chose, même si dans le fond, ça nous dessert.

Par exemple, lorsque j’ai fumé une cigarette après 2 semaines à l’hôpital suite à un pneumothorax.

UN PNEUMOTHORAX les gars.

En d’autres termes, mon poumon avait explosé, et j’avais un tube dans la cage thoracique relié à une machine pendant 2 semaines.

Et là première chose que je fais en sortant de l’hôpital, après ces 2 semaines de sevrage forcé, c’est de m’en griller une.

Pas à cause de mon addiction, non.

D’ailleurs, moins d’un an plus tard, j’arrêtais du jour au lendemain, sans trop de problèmes, et je n’ai jamais repris.

Et pourtant, en sortant de l’hôpital, je savais déjà QUOI faire. Et même pourquoi je devais le faire.

Mais il m’a fallu plusieurs mois pour être prête. Pour intégrer MON “pourquoi”.

On a beau être abreuvé d’infos qui nous démontre par A+B comment et pourquoi on doit faire ci où ça, ça ne marche pas. 

Ça ne sert à rien qu’on te dise que tu dois arrêter de manger autant de sucre car c’est mauvais pour ta santé/tes dents/ton foie.

Ni que tu ferais mieux de dormir plus tôt au lieu de regarder des vidéos sur Youtube. 

Tout ça, tu le sais déjà.

Tu sais ce qui est bon pour toi.

Tu sais déjà exactement ce que tu dois faire.

Ce qu’il te manque, c’est de faire ton propre chemin.

Comprendre et intégrer profondément les raisons qui te pousseront à changer. Trouver TON “pourquoi”.

C’est frustrant quand parfois, on a envie d’accélérer les choses.

De se mettre à la méditation, au jeûne intermittent, au coloriage de mandala, parce-qu’on voit que ça fait du bien aux autres et on veut la même chose pour nous.

Mais ça ne prend pas, et on finit par laisser tomber, déçu. Ce n’était peut-être pas pour nous.

Ou peut-être qu’on y reviendra plus tard.

Quand on aura cessé de tenter de se convaincre.

Laissé notre motivation émerger, même si ça prend plus longtemps que prévu.

Trouvé POURQUOI c’est bon pour SOI.

Bref, quand on aura laissé la graine germer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.