Aller le contenu

Pourquoi on ne tient pas les promesses qu’on se fait à soi-même

Il y a quelques années, j’allais courir avec une amie. On y allait 3 fois par semaine et on courait 10km, parfois plus.

Pendant, c’est dur. Tu sues, tu souffres.

Puis vient ce sentiment d’accomplissement, de dépassement de soi et la bonne fatigue.

Mais juste avant, j’avais la flemme.

C’est dans ce moment-là que tout se joue. Celui qui précède, où tu dois te pousser, dépasser l’inconfort pour une récompense future.

Cuisiner 1h pour manger un truc bon. Aller à la salle de sport pour se sentir bien.

Alors elle est dure, cette première impulsion, parce-qu’on est plus habitués à attendre. On veut la récompense tout de suite et avec le moins d’efforts possibles.

On a tendance à procrastiner.

Mais au final, j’allais courir parce que je m’étais engagée auprès de mon amie.

Alors une fois seule, j’étais moins assidue.

L’excuse officielle, c’est que je n’aime pas courir seule.

La vérité, c’est que j’étais moins capable de tenir une promesse envers moi-même qu’envers quelqu’un d’autre.

Face à l’autre, on a peur de renvoyer une image négative ou de décevoir.

Des émotions négatives qui nous poussent à nous bouger, car ils sont plus désagréables que l’effort à fournir pour se motiver.

Mais quand on s’engage auprès de soi-même, personne n’est là pour nous juger.

On a donc facilement tendance à ne pas respecter notre promesse. On s’autorise à repousser à plus tard ou à laisser tomber.

En vérité, ce n’est pas grave.

C’est ok de ne pas méditer ce matin parce-que j’ai pas le temps, je le ferai demain (ou plus jamais).

Au fond, ce n’est pas grave de ne plus aller à la salle, même si l’abonnement m’a coûté un bras.

Seulement, notre cerveau intègre que c’est ok d’abandonner, d’avoir la flemme, de ne pas tenir les promesses faites à soi-même.

La prochaine fois, ce sera plus facile encore de faire suivant sur Netflix plutôt que d’enfiler des chaussures de course, parce qu’il y a eu un précédent.

Et puis c’est comme si cet engagement-là, il avait moins de valeur.

Comme si nous, on avait moins de valeur.

On fera tout pour respecter nos engagements auprès de personnes qu’on estime.

Alors qu’est-ce que ça veut dire quand on ne tient pas les promesses faites à nous-même ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.