Aller le contenu

“Tu marches trop vite, ralentis !”

Qu’est-ce que j’ai entendu cette phrase…

C’est vrai que j’ai tendance à marcher vite. À courir presque.

Je ne m’en rends même pas compte, mais même quand je me balade, je presse le pas, comme si j’étais en retard pour aller quelque part.

Ce n’est pas anodin.

La vitesse à laquelle je me déplace dans l’espace est intimement liée à mon état intérieur.

Je suis une fausse calme. J’ai besoin de beaucoup bouger et d’être beaucoup stimulée, sinon je m’ennuie.

Alors dans une société où tout va toujours plus vite, je suis facilement entraînée dans le mouvement.

Je regarde souvent mon téléphone pour voir si j’ai des notifications.
J’ai du mal à ne rien faire sans culpabiliser.
J’ai besoin de tout optimiser, même le temps dans ma vie personnelle.

Vous allez me trouver folle, mais je suis du genre à écouter mes podcasts à 1,5x leur vitesse, pour en écouter plus et sinon je trouve qu’ils parlent trop lentement.

Au final, c’est comme si j’étais dans un train à toute vitesse. Assise près de la fenêtre, je vois le paysage défiler, sans que l’œil ne puisse rien en distinguer.

Dans un monde où tout va si vite, il est de notre devoir voir de ralentir le pas.

De ne pas se laisser entraîner dans le tourbillon d’une société qui va toujours plus vite.
De ne pas laisser notre rythme être dicté par les bips incessants de nos téléphones et les exigences de productivité qui s’invitent même dans notre vie personnelle.

On aimerait tout gérer en même temps, que les journées fassent plus que 24h, mais on n’est pas des machines.

Pas le choix, on doit courir, on se met la pression, on se fatigue.

Alors, je me force à marcher plus lentement. À me balader sans but, à observer les détails.

En ralentissant les mouvements de notre corps, l’esprit fini par suivre. La machine ralentit, le stress redescend.

Et on peut enfin prendre le temps d’admirer le paysage par la fenêtre du train.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.