Aller le contenu

Se re-connecter au moment présent

La connexion…

Cette émotion puissante qui nous fait pourtant tant défaut au quotidien.

Dans la routine et la vie à 1000 à l’heure, on perd ce sentiment de connexion aux autres, à notre environnement devenu aseptisé et pire, à soi-même.

À la fin de la journée, on se couche avec un sentiment de vide, d’absurdité.

Quel est le sens de tout ça? Pourquoi fait-on ce travail? Ces petites actions automatiques?

Parfois on se dit que “c’est comme ça”. Qu’on n’a “pas le choix”. Et pire encore, parfois on n’a même pas le temps de se poser la question.

En réalité ce qui nous manque, c’est de se sentir connecté.

Pour ça, il faut ralentir, s’arrêter même.

Lever la tête, prendre conscience de ce qu’il y a autour de soi.

Pour moi, l’endroit idéal c’est dans la nature. Tu vas marcher en forêt pour te déconnecter du travail, du brouhaha de la ville et des préoccupations. En réalité, on y va pour se connecter.

Quand la pollution sonore, le son des notifications et de tes pensées sont remplacées par les bruits des oiseaux et des insectes, quand tu es vulnérable, quand pour une fois, tu n’es plus le centre de ton propre univers, la magie opère.

Soudain, tu es là. Juste là, comme un élément du tableau.

C’est ça, la connexion: se sentir part de quelque chose et ressentir de l’amour en oubliant son ego.

En réalité, se sentir connecté c’est possible partout, tout le temps.

Il suffit de ralentir, être présent quand tu partages un café, quand tu écoutes une musique. Complètement présent, conscient.

C’est là que la magie opère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.